Prenez rendez-vous
EN LIGNE

Parc olympique 514 259-4553

Saint-Lambert 450 500-4554

Arthrose

 

Arthrite ou arthrose?

L’arthrose est la forme d’arthrite la plus fréquente. L’arthrite est donc un terme générique faisant référence à une inflammation articulaire et comprends plus d’une centaine d’affections dont l’arthrose.

Qu’est-ce que l’arthrose?

C’est une maladie caractérisée par l’usure prématurée du cartilage d’une articulation. L’équilibre entre la régénération de l’articulation et sa détérioration est altéré et le corps se trouve donc dans l’incapacité de réparer les tissus endommagés. Cela ne fait donc pas référence au vieillissement normal d’une articulation dans laquelle il est normal que le cartilage se modifie.

Cette maladie est un continuum que l’on caractérise par différents stades : léger, modéré et avancé.

Quelles sont les articulations les plus touchées?

Les articulations devant supporter le poids du corps sont celles les plus touchées (genou, hanche, colonne vertébrale). Viennent ensuite en prévalence les doigts et le pied plus particulièrement le gros orteil.

Quels sont les signes et symptômes associés à l’arthrose?

Ceux-ci peuvent varier en fonction du stade de la maladie mais de façon générale, la présentation sera la suivante :

  • douleur à l’articulation (au repos ou à l’utilisation)
  • gonflement
  • sensation de raideur
  • rougeur et chaleur
  • limitation de mouvement
  • craquement ou crépitements
  • sensation d’instabilité

Comment savoir si je suis à risque de développer de l’arthrose?

Plusieurs facteurs de risque ont été identifiés, notamment :

  • Le surplus de poids: l’effet mécanique d’un surplus de poids sur les articulations portantes est indéniable, mais ce n’est pas le seul mécanisme qui augmente le risque de développer de l’arthrose. Il semblerait que les gras excédentaires accumulés créeraient un environnement plus propice à maintenir le corps dans un état inflammatoire constant.
  • La sédentarité: pour demeurer en bonne santé, les articulations doivent être sollicitées. Si le mode de vie est davantage sédentaire (travail de bureau, voiture pour déplacements, sofa en soirée,..), les articulations ne seront pas suffisamment sollicitées pour demeurer bien lubrifiées et s’en suivra un effritement du cartilage. Il est donc totalement erroné de penser qu’une articulation arthrosée nécessite du repos. Au contraire, elle doit bouger, mais de façon contrôlée. De plus, la sédentarité entraîne souvent un surplus de poids qui contribuera aussi à l’usage précoce de l’articulation. Les recommandations d’activité physique quotidienne tournent autour de 30 minutes pour les adultes et les aînés.
  • L'âge
  • La génétique
  • Une blessure traumatique dans le passé (entorse, fracture, luxation,…): cet aspect est encore plus significatif si une bonne réadaptation s’assurant que la biomécanique optimale a été restaurée n’a pas été effectuée suite à la blessure.
  • La répétition de gestes (travail à la chaîne, sport de haut niveau à haute intensité)
  • La sollicitation excessive de l’articulation (soulèvement de charges,…)

Qu’est-ce que je peux faire pour guérir de l’arthrose?

Tout d’abord, il est important de comprendre que l’on ne guérit pas de l’arthrose. L'objectif est plutôt de freiner le plus possible la progression de la maladie en mettant en place un plan de traitement individualisé.

Dans le stade initial de la maladie, le but sera d’abord et avant tout de freiner l’évolution de la maladie en diminuant les contraintes sur les articulations. L’optimisation de la biomécanique corporelle via des exercices et une bonne compréhension de la problématique pour mettre en place des changements au niveau des habitudes de vie sont les priorités. Dans le stade modéré, les mêmes buts seront poursuivis et l’accent sera mis sur le contrôle des poussées inflammatoires qui sont parfois présentes. Il est primordial de minimiser le plus possible cette inflammation puisque chaque épisode entraîne une détérioration supplémentaire du cartilage. C’est aussi parfois dans ce stade que des adjuvants médicaux sont nécessaires. Le professionnel saura vous diriger et en discuter avec votre médecin (médication, infiltrations,…) au besoin. Dans le stade plus avancé, les buts sont davantage de soulager les symptômes et maintenir la fonctionnalité. Il est important de continuer d’avoir une prise en charge étroite à ce stade même si vous êtes en attente de chirurgie (arthroplastie) puisque l’équipe vous aidera à vous préparer le mieux possible à celle-ci. Plus votre corps sera en forme avant l’opération, meilleurs seront les résultats après.

Qui dois-je consulter pour mes douleurs reliées à l’arthrose?

La physiothérapie est la meilleure porte d’entrée pour l’évaluation initiale de la condition selon les recommandations actuelles. Le physiothérapeute fera une analyse exhaustive de tous les facteurs contribuant au développement de la maladie et mettra en place un plan de traitement intégrant les autres disciplines complémentaires au besoin. Par exemple, il pourrait vous suggérer de faire de l’acupuncture pour soulager vos douleurs et vous diriger vers le nutritionniste pour vous accompagner dans votre perte de poids.Plus spécifiquement, le physiothérapeute vous prescrira un programme d’exercices sur mesure adapté à votre condition et axé sur vos objectifs (ex. : reprendre la randonnée, ne plus avoir de douleurs aux escaliers, faire un Ironman). Il pourra aussi utiliser diverses modalités pour soulager votre douleur et vous prescrire une aide à la marche si nécessaire. De plus, il sera le lien entre votre médecin et l’équipe thérapeutique intégrative advenant que des imageries, de la médication ou la consultation d’un spécialiste soit nécessaire.

Une prise en charge globale et couvrant tous les aspects de la maladie est donc primordiale. Plusieurs intervenants de l’équipe Stadium pourront vous aider en ce sens. Que ce soit en massothérapie pour conserver votre souplesse, en physiothérapie pour soulager votre douleur et vous remettre un programme d’exercice sur mesure, en aquathérapie pour renverser la spirale de la sédentarité sans augmenter vos symptômes ou en ostéopathie pour éliminer les compensations s’étant installées au fil du temps.

Venez nous consulter pour que nous puissions mettre en place un plan de traitement basé sur vos objectifs et qui saura augmenter votre qualité de vie!

Pour plus d’information, consultez le site de l'Ordre des physiothérapeute du Québec (section blogue, avec article sur l'arthrose), ou le site de la Société de l'arthrite.