English | Accueil | Heures d'ouverture |  Plan du site |  Pour nous joindre      
Physiothérapie/Ostéopathie

  4553 Pierre-de Coubertin
  Montréal, Québec, H1V 3N7
  514-259-4553
  reception@StadiumPO.com

  
Recherche  Recherche - www.stadiumphysiosteo.com
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo

stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo

        stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
stadiumphysiosteo
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :


  Rééducation sensitive des douleurs neuropathiques

La rééducation sensitive des douleurs neuropathiques est une méthode qui consiste à évaluer et à traiter les troubles somesthésiques qui apparaissent lors de lésions nerveuses. Ces troubles se présentent sous forme d’engourdissements, de picotements, de sensation de brûlures ou de douleurs au caractère électrique. Il est possible de retrouver des douleurs neuropathiques chez une clientèle ayant une hernie discale, une lésion nerveuse périphérique, des cicatrices douloureuses, un étirement du plexus brachial, du zona, des brûlures, etc.

La sensibilité est une fonction très importante du corps humain. En effet, elle permet de fournir des informations sur l’environnement qui nous entoure. Les récepteurs de sensibilité cutanée se retrouvent dans la peau, soit le plus grand organe du corps humain. Des influx nerveux transmettent les informations de ces récepteurs jusqu’au système nerveux central par les nerfs. Une lésion ou une irritation nerveuse peut alors engendrer des troubles de la perception de la sensibilité. Puisque la régénération nerveuse est un processus lent, la rééducation sensitive peut s’étendre sur plusieurs mois.

Il y a trois troubles de base de la sensibilité cutanée que nous retrouvons dans les lésions nerveuses. En premier lieu, l’hypoesthésie est la perte partielle de la sensibilité lors d’une stimulation tactile. En second lieu, l’allodynie mécanique est la douleur causée par un stimulus mécanique (soit la pression) qui normalement ne devrait pas produire de douleur. Finalement, le dernier trouble est la névralgie soit une affection douloureuse et spontanée d’un nerf.

Afin d’évaluer les troubles sensoriels, le professionnel de physiothérapie dresse un bilan diagnostique des lésions nerveuses. Par la suite, un programme de rééducation de la sensibilité personnalisé est prescrit. Des séances de suivi peuvent être nécessaires afin d’évaluer l’évolution de la problématique.

À la clinique STADIUM, la physiothérapeute Sarah Gagnon Martin offre ce service.

Partenaires et affiliations
__________________________________________________________________________________


 


 



 
 
 
 

 

Collège d’études ostéopatiques
 
 
 
 
 
 

                   
Forces Armées Canadiennes 
 

 

   
Introduction |  Historique |  Affiliations |  Nous joindre  |  Mission et vision |  Conseils STADIUM |  Autour du monde |  Clientèle |  Services |  Équipe STADIUM |  Nouvelles |  Enseignement |  Emploi |  Equipement |  Accueil |  Prendre un rendez-vous |  Clinique du COUREUR |  Clinique ATM-mâchoire |  Sans rendez-vous | 

Parc olympique, 4553 Pierre-de Coubertin, Montréal, Québec, H1V 3N7, 514-259-4553, reception@StadiumPO.com

© Stadium PhysiOsteo - http://www.stadiumphysiosteo.com - 2009 ®