COVID-19
Prenez rendez-vous
EN LIGNE
   

Parc olympique 514 259-4553

Saint-Lambert 450 500-4554

INTRANET
Cupping_Stadium_PhysiOsteo_Montreal

Le « cupping »: un aperçu de son utilisation et des dernières publications scientifiques

12 août 2016     Écrit par : Stadium PhysiOsteo     Catégorie(s) : Conseils STADIUM, Services

Vous avez sûrement vu cette semaine M. Phelps, athlète aux Jeux olympiques de Rio, avec ses multiples marques rondes sur le corps! Ces images ont piqué la curiosité du public et nous avons pensé que quelques explications à ce sujet pourraient vous intéresser.

L’origine du « cupping »

Utilisée par la médecine traditionnelle chinoise depuis au moins 2000 ans, c’est seulement depuis les années 50 que la thérapie basée sur l’application de ventouses (cupping) est devenue une modalité de traitement officielle dans les hôpitaux de Chine et ailleurs dans le monde.

Comment ça fonctionne?

Il existe différents types de ventouses (en verre, en bambou, en silicone et en céramique) et différentes façons de les utiliser, mais de façon générale, la technique consiste en l’application d’une ou plusieurs ventouses sur la peau pour créer un effet de succion.

Pourquoi utiliser les ventouses?

Les ventouses sont utilisées à la fois en acupuncture et en physiothérapie, et ce, pour traiter différentes conditions ou maladies. Les objectifs qui sous-tendent son utilisation vont donc varier en fonction de ces éléments.

En acupuncture, les thérapeutes les utilisent davantage pour réduire les douleurs musculaires et pour des traitements énergétiques en complément à l’aiguille. 

En physiothérapie, elles servent principalement à mobiliser les tissus mous superficiels pouvant être adhérents après une chirurgie (cicatrice), une contusion ou encore une atteinte d’un nerf causant une perte de mouvement des tissus mous dans le territoire qu’il innerve (la peau ressemble à une pelure d’orange).

Selon la littérature, les différentes conditions ou maladies pour lesquels les thérapeutes utilisent les ventouses sont :

  • Les cervicalgies (douleurs au cou)
  • Les lombalgies (douleurs au bas du dos)
  • La spondylose cervicale
  • La paralysie de Bell
  • Le zona (herpes zoster)
  • L’acné

 Leur efficacité est-elle prouvée?

 Bien que le « cupping » soit utilisé comme modalité de traitement, son efficacité est-elle prouvée? Plusieurs études ont été publiées sur le sujet, mais très peu ont démontré l’efficacité de la ventouse.

 Par ailleurs, deux études assez récentes témoignent d’une certaine efficacité du « cupping », notamment dans de le cas de douleurs cervicales et lombaires et du zona:

  •  Cao H, Li X, Liu J (2012) An Updated Review of the Efficacy of Cupping Therapy. PLoS ONE 7(2): e31793. doi:10.1371/journal.pone.0031793
  • Yuan Q-l, Guo T-m, Liu L, Sun F, Zhang Y-g (2015) Traditional Chinese Medicine for Neck Pain and Low Back Pain: A Systematic Review and Meta-Analysis. PLoS ONE 10(2): e0117146. doi:10.1371/journal.pone.0117146

Attention, tel que mentionné dans ces études, d’autres études seront nécessaires pour confirmer ces résultats.

En conclusion, si vous croyez que le « cupping » peut vous être utile en complément à votre plan de traitement actuel, nous vous invitons à consulter un physiothérapeute ou un acupuncteur à la clinique STADIUM.